Être Clairvoyant, C'est Quoi ?

 

 

Sentir, voir, percevoir, les enjeux profonds de chacun.

Se reconnaitre, arrêter de penser qu'on est parfait, et arrêter de penser que les autres le sont.
Se souvenir que tout ce qui est nécessaire est en nous. Se souvenir de son pouvoir créateur. En profiter, égoïstement, puis rencontrer les autres. Créer avec eux, jouer avec eux, danser avec eux.
 

Rencontrer l'autre, à partir de ce que je suis, à partir de ce que je ressens, et non pas à partir de ce qui, selon moi, va caresser l'autre dans le sens du poil.

Lorsqu'on veut flatter son égo, c'est pour se rassurer, parce qu'on doute d'être à la hauteur, parce qu'on doute d'être suffisant.
Lorsqu'on veut paraître, on ne veut pas être, et on ne veut plus jouer aux jeux de la vie. On ne veut plus sentir la douceur de la vie, on ne veut plus se laisser toucher par ce qui nous entoure, et on est triste.

On est triste de ne plus réussir à pleurer, à sourire, à ressentir, à exprimer. On est triste d'avoir abandonné les souvenirs intenses de l'enfance. On est triste d'avoir pris ce monde trop au sérieux. Et parce qu'on se prive de cet amour pour soi, on se prive des merveilles qui se présentent à nous.

 

On est tous les mêmes, on a tous été blessés alors que notre coeur était grand ouvert. Et alors.. Est-ce une raison suffisante pour ne plus se faire confiance, pour se méfier du monde ? Est-ce une raison suffisante pour se priver de son ressenti, de ses sensations, de son amour ?
Est-ce que le monde tiède dans lequel tu vis te plait ?

 

Je veux te rencontrer, sans attentes, sans croire toutes les limites que tu prétends rencontrer dans ta vie.
Je veux croire que l'espace de vie et de rencontre que je me suis crée est le plus beau cadeau que je puisse nous offrir.
Je veux me souvenir de l'amour que je suis capable de ressentir pour les êtres humains blessés que nous sommes.
Je veux me souvenir que de notre sang coule de l'or.
Je refuse de croire à ce que tu appelles ta médiocrité.


Je veux me souvenir que la dureté de la vie n'a pas eu raison de ton coeur d'enfant.
Je veux te le montrer. Je veux te montrer que je n'ai pas peur de ce que tu es. Je veux te montrer à quel point ta carapace t'empêche de respirer.
Je veux que tu saches que je suis, moi aussi, celui qui a expérimenté le sentiment de rejet, de doute, de haine, de solitude.


Je refuse d'aimer uniquement ce que les autres trouvent beau et noble chez moi.
Je ne veux plus penser que j'ai un personnage à défendre, que je dois devenir, que je ne suis pas assez bien.
Je veux être tel que je suis, avec toute mon histoire. Je veux me laisser grandir, je ne veux pas corriger ce qui ne te convient pas.

Je refuse d'aimer uniquement ce qui, chez moi, est appréciable à tes yeux.
Je veux aimer le gars timide, le gars fragile, le gars hésitant que j'ai été, parce qu'il fait partie de ce que je suis aujourd'hui. Parce que ce gars timide, qui avait l'impression d'être inutile, a eut assez de courage et d'amour pour croire en ses rêves et les réaliser, tout en continuant de créer de nouveaux rêves.

Et tu voudrais me faire croire que pour toi apprendre est difficile ? Tu voudrais me faire croire que tu n'es pas doué ? Que tu as moins de chance que les autres ? Tu voudrais me faire croire que tu es incapable ? Tu voudrais me convaincre que tu n'es pas prodigieux lorsque pendant quelques instants tu demeures dans cet espace où le temps ne compte plus ?

Toute ce que je vois chez moi, je le vois, je le ressens chez toi.
Je te montre à quel point tes excuses ne sont pas valables.
Je te rappelle que c'est toi qui crée les conditions de ton expérience, et je te rappelle que ton potentiel vient de ta capacité à affiner ton ressenti, à le développer, à te laisser surprendre.
C'est par là que je devine tes envies, que je comprends ce que tu n'oses pas dire.
C'est là que mon travail sublime ta pratique.

Être clairvoyant, c'est sentir la présence de l'autre, et être sincère dans la façon dont je traduis ce ressenti.
Être clairvoyant, c'est te montrer une partie inconsciente de ce que tu es, pour que tu puisses faire tomber ces croyances qui t'empêchent de grandir et de t'aimer tel que tu es.
Être clairvoyant, c'est sortir des préjugés et revenir à soi, pour rencontrer l'autre.

À présent, tu es clairvoyant toi aussi.
Bonne route !